Comment analyser bilan et compte de résultat pour investir ?

Introduction

Ce qui vient en tête à la plupart des investisseurs (débutants ou pas) lorsqu’il est question d’analyser une société, c’est la lecture des 3 états financiers (bilan, compte de résultat et flux de trésorerie).

Ce n’est pas forcément le plus intéressant mais c’est un passage relativement obligé. Heureusement, c’est loin d’être la seule chose à analyser quand on s’intéresse à une société.

Il est possible de ne pas y passer trop de temps si on sait exactement ce que l’on cherche. Dans cet article on va donc analyser seulement des points certes très spécifiques, mais qui permettent néanmoins de se faire une idée précise de la situation.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’être un expert en comptabilité ou en finance d’entreprise pour comprendre les points qu’on va aborder. Car ils sont explicables facilement avec des exemples concrets.

Voici une checklist de 5 points à analyser dans les états financiers d’une société, avec un système de notation. Si cette checklist permet de vous faire gagner du temps alors l’objectif est rempli.

1. Solidité financière

Il s’agit ici d’étudier rapidement le bilan de la société. Ce que la société détient versus ce que la société doit.

Pour déterminer la solidité financière d’une société de façon très simple sans avoir à être un expert en comptabilité, nous regardons deux choses : le cash qu’elle détient et la dette qu’elle doit.

La situation idéale, c’est une société qui a :

  • beaucoup de cash
  • peu de dette

On va directement aller voir dans le bilan et on se pose la question : quelle est la valeur nette actuelle de la société ?

On va donc regarder le montant de la ligne “cash & cash equivalent” et venir soustraire le montant de la ligne “long term debt”.

Ce sont les deux principales choses à regarder. En faisant ça on a une vision certes simplifiée mais qui donne tout de même une bonne idée de la situation financière de la société.

Le cash donne à la société des options :

  • Il permet de pouvoir saisir les opportunités et investir dans de nouveaux projets
  • Il permet de faire des acquisitions.
  • Il permet de rémunérer les actionnaires.
  • Il permet de résister à des mauvaises périodes ou des crises en finançant des pertes temporaires.

Contrairement au cash, la dette élimine des options.

Comment trouver l'info ?

Dans le bilan de la dernière publication de résultats de la société :

Nous expliquons dans notre article Publication de résultats : comment analyser le business d’une société comment trouver facilement la publication de résultats d’une société. Ne pas hésiter à utiliser Ctrl + F pour trouver des infos précises dans le document.

  • actions US : rechercher “cash equivalent”, “long term debt”, “long term borrowings”.
  • actions FR : rechercher “trésorerie”, “dette long terme”.

Dans les données financières de la société fournies par votre courtier :

Par exemple, un courtier comme DEGIRO fournit les dernières données financières trimestrielles à jour. Pour cela, aller sur la fiche d’une société, puis dans l’onglet “Finances”, choisir le sous-onglet “Bilan” et choisir les données “Intérim” plutôt que “Annuel” :

  • Additionner les lignes Cash + Cash & Equivalents (+ Short Term Investments)
  • Soustraire la ligne Long Term Debt (+ Capital Lease Obligations ?)

Il est possible d’avoir accès à ces infos en ouvrant un compte, sans forcément avoir à mettre de l’argent sur ce compte.

Investir comporte un risque de perte.

Exemples (Note sur 5)

ABNB Q3 2022 :

  • cash and equivalents 7.5 milliards de $
  • long term debt 2 milliards de $ donc note 5/5

LVMH FY 2022 :

  • cash and equivalents $7.3 milliards ou $10.8 milliards en ajoutant “current available for sale financial assets »
  • long term borrowings 10.4 milliards donc note 3/5

2. Marge brute

C’est la différence sous forme de pourcentage entre :

  • la valeur du produit que la société vend.
  • ce que ça coûte à la société de l’acheter ou de le fabriquer.

Imaginez que vous avez un business et que vous vendez un produit à 10$. Vous préférez que ce produit vous coûte 9$ à fabriquer ou 1$ à fabriquer ?

Bien entendu, pour un produit qu’on arrive à vendre 10$, il est préférable qu’il ne nous coûte que 1$ à produire VS 9$ à produire.

Une marge brute élevée donne à la société énormément d’options pour qu’elle puisse avoir le choix de :

  • réinvestir dans le business
  • faire de la pub pour ses produits ou services
  • structurer au mieux ses opérations
  • rémunérer les actionnaires

En général on constate une marge brute faible chez les retailers (vente au détail) et une marge brute élevée chez les médias, les software, les équipements médicaux, etc…

Comment trouver l'info ?

Dans le compte de résultat de la dernière publication de résultats de la société :

Nous expliquons dans notre article Publication de résultats : comment analyser le business d’une société comment trouver facilement la publication de résultats d’une société. Ne pas hésiter à utiliser Ctrl + F pour trouver des infos précises dans le document.

  • actions US : rechercher “gross margin”.
  • actions FR : rechercher “marge brute”.

Dans les données financières de la société fournies par votre courtier :

Par exemple, un courtier comme DEGIRO fournit les dernières données financières trimestrielles à jour.

  • Pour cela, aller sur la fiche d’une société, puis dans l’onglet “Ratios”, se rendre sur le tableau “Marges” et regarder la ligne “Gross Margin”.
  • Sinon dans l’onglet “Finances” choisir le sous-onglet “Compte de résultat” et choisir les données “Intérim” plutôt que “Annuel” : Diviser la ligne “Gross Profit” par la ligne “Revenue”

Il est possible d’avoir accès à ces infos en ouvrant un compte, sans forcément avoir à mettre de l’argent sur ce compte.

Investir comporte un risque de perte.

Exemples (Note sur 3)

ABNB Q3 2022 :

  • Gross margin TTM (trailing twelve months) à 69%
  • Gross margin Q3 2022 76% donc 3/3

LVMH FY 2022 :

  • Gross margin TTM 68%
  • stable par rapport à 2021 donc 3/3

3. Retour sur Capitaux propres (ROE)

Le Retour sur Capitaux Propres (Return on Equity ou ROE en anglais) est une façon pour les nouveaux investisseurs de mesurer l’efficacité du capital d’une société.

Dans le bilan d’une société il y a trois choses :

  • les actifs : tout ce qu’elle détient (comme la trésorerie, les stocks, les machines, les bâtiments, mais aussi les créances de ses clients, etc…).
  • le passif : tout ce qu’elle doit (les dettes auprès des banques, de ses fournisseurs, etc…).
  • les capitaux propres : ce qui appartient aux actionnaires (tout ce qu’ils ont mis de leur propre argent + le cumul de tout ce que la société a gagné depuis le début et a réinvesti dans elle-même).

La question que se pose l’actionnaire est : Si cette société réalise un profit de 1$ et le réinvestit dans elle-même, à quel rendement je peux m’attendre sur ce 1$ réinvesti ?

Il y a plusieurs ratios qui permettent de calculer le retour d’un investisseur. Return on Assets, Return on Capital, Return on Equity, ROIC.

Calcul du Return on Equity = Résultat net/Capitaux propres. Un bon ROE est supérieur à 15%

Dans leur phase de démarrage, les entreprises coûtent de l’argent :

  • elles doivent lever des fonds auprès d’investisseurs :
    • en émettant des nouvelles actions
    • en émettant de la dette (obligations)

Elles utilisent cet argent pour développer leurs opérations et grossir au fil du temps.

Le business idéal :

  • à besoin de peu de capital
  • produit un très gros rendement sur ce capital au fil du temps.

Bien entendu, tous ces ratios de retour sur capital sont inutiles pour les sociétés qui font encore du résultat net négatif.

Il s’agit d’une mesure qui sera bonne si la société est relativement mature et entièrement optimisée pour générer du profit.

Comment trouver l'info ?

Dans le bilan et compte de résultat de la dernière publication de résultats de la société :

Nous expliquons dans notre article Publication de résultats : comment analyser le business d’une société comment trouver facilement la publication de résultats d’une société. Ne pas hésiter à utiliser Ctrl + F pour trouver des infos précises dans le document.

  • actions US : rechercher “equity”, dans la Balance Sheet et “net income”, “net profit” dans le Income Statement.
  • actions FR : rechercher “capitaux propres” dans le Bilan et “résultat net” dans le Compte de résultat.

Dans les données financières de la société fournies par votre courtier :

Par exemple, un courtier comme DEGIRO fournit les dernières données financières trimestrielles à jour. Pour cela, aller sur la fiche d’une société, puis dans l’onglet “Ratios”, choisir le tableau “Efficacité de la gestion” et regarder la ligne “ROAvgEqty”.

Il est possible d’avoir accès à ces infos en ouvrant un compte, sans forcément avoir à mettre de l’argent sur ce compte.

Sur un site comme zonebourse :

Dans la fiche de société, puis dans l’onglet “Finances” regarder la ligne ROE (en utilisant Ctrl+F).

Investir comporte un risque de perte.

Exemples (Note sur 3)

ABNB Q3 2022 :

  • RoE 2022 estimé à 37% et en hausse donc 3/3

LVMH FY 2022 :

  • Equity de 56.6 milliards
  • Net profit de 14.7 milliards donc ROE = 26% donc 3/3

4. Free Cash Flow

Il s’agit d’analyser les mouvements de trésorerie d’une société. De combien la trésorerie de la société augmente sur une période, juste grâce aux différentes opérations du business ?

On pourrait penser que c’est un chiffre qui va se rapprocher du résultat net, mais en réalité il peut être très différent. Le résultat net étant un peu plus dépendant de règles comptables et fiscales.

C’est pour ça qu’il ne faut pas analyser que le résultat net mais aussi le Free Cash Flow pour avoir une idée précise de l’argent que génère le business.

Le calcul du Free Cash Flow est : Cash from Operations – Capital Expenditures

Capital Expenditures est souvent appelé CAPEX en anglais ou encore “Property, Plant & Equipment”. Il s’agit ni plus ni moins de l’argent que la société va sortir pour réaliser des investissements sur une période.

Un investissement c’est une grosse dépense qui n’est pas récurrente : dans un projet, un gros équipement, un terrain… bref dans une immobilisation en terme comptable.

Par exemple pour un particulier, ce qui pourrait se rapprocher le plus d’un CAPEX serait l’achat d’une voiture. Cela représente une grosse dépense qui se fait d’un coup.

Comptablement elle peut-être étalée sur plusieurs années avec les amortissements mais d’un point de vue de la trésorerie, l’année durant laquelle cette dépense est effectuée peut sembler mauvaise à première vue. Cette dépense n’est heureusement pas récurrente.

Le FCF a tout intérêt à être positif et c’est particulièrement intéressant s’il augmente dans le temps.

Toutefois, si la société réalise un énorme investissement comme par exemple l’achat d’un bâtiment entier qui va être utile pendant quelques dizaines d’années, le FCF peut-être fortement négatif sur un trimestre mais cela ne veut pas dire que c’est forcément mauvais signe. Il faut alors prendre du recul et regarder le FCF sur une année entière et vérifier si c’est cohérent avec les années précédentes.

Parfois pour calculer le FCF de sociétés qui font du software, les investisseurs vont également prendre en compte en plus des CAPEX les coûts de recherche et développement interne de logiciels et les soustraire au Cash from Operations.

Comment trouver l'info ?

Dans la partie flux de trésorerie de la dernière publication de résultats de la société :

Nous expliquons dans notre article Publication de résultats : comment analyser le business d’une société comment trouver facilement la publication de résultats d’une société. Ne pas hésiter à utiliser Ctrl + F pour trouver des infos précises dans le document.

  • actions US : rechercher “free cash flow”, “cash from operations”, “capex”, “capital expenditures”, “investments”.
  • actions FR : rechercher “flux de trésorerie”, “investissements”.

Dans les données financières de la société fournies par votre courtier :

Par exemple, un courtier comme DEGIRO fournit les dernières données financières trimestrielles à jour. Pour cela, aller sur la fiche d’une société, puis dans l’onglet “Finances”, choisir le sous-onglet “Flux de trésorerie” et choisir les données “Intérim” plutôt que “Annuel” :

  • Additionner la ligne « Cash from Operating Activities »
  • Soustraire la ligne « Capital Expenditures »

Il est possible d’avoir accès à ces infos en ouvrant un compte, sans forcément avoir à mettre de l’argent sur ce compte.

Sur un site comme zonebourse :

Dans la fiche de société, puis dans l’onglet “Finances” regarder la ligne Free Cash Flow (en utilisant Ctrl+F).

Investir comporte un risque de perte.

Exemples (Note sur 3)

ABNB Q3 2022 :

  • $960 millions au Q3
  • $3.3 milliards TTM (trailing twelve months) donc 3/3

LVMH FY 2022 :

  • $10.1 milliards en 2022
  • $13.5 milliards en 2021 donc 2/3

5. Marge nette

Le calcul de la Marge Nette est : Résultat net / Chiffre d’affaires

Une marge nette élevée donne à la société le choix de :

  • réinvestir dans le business pour croître plus rapidement.
  • rémunérer les actionnaires par des rachats d’actions ou des dividendes.

Le résultat net est ce qui intéresse le plus l’actionnaire car c’est ce qu’il lui reste à la fin d’une période et c’est ce qui va l’enrichir.

  • Le résultat net peut rester dans la société pour financer sa croissance. Dans ce cas, il vient augmenter les capitaux propres de la société et enrichir l’actionnaire.
  • Une partie du résultat net peut servir à payer un dividende aux actionnaires. Dans ce cas, le montant versé sort à la fois de la trésorerie de la société et à la fois des capitaux propres de la société pour aller dans la poche de l’actionnaire.

Une bonne Marge Nette (Résultat net/CA) est de 20% et plus.

Comment trouver l'info ?

Dans le compte de résultat de la dernière publication de résultats de la société :

Nous expliquons dans notre article Publication de résultats : comment analyser le business d’une société comment trouver facilement la publication de résultats d’une société. Ne pas hésiter à utiliser Ctrl + F pour trouver des infos précises dans le document.

  • actions US : rechercher “net margin”, “net profit”, “net income”, “revenue”.
  • actions FR : rechercher “marge nette”, “résultat net”, “chiffre d’affaires”.

Dans les données financières de la société fournies par votre courtier :

Par exemple, un courtier comme DEGIRO fournit les dernières données financières trimestrielles à jour.

  • Pour cela, aller sur la fiche d’une société, puis dans l’onglet “Ratios”, se rendre sur le tableau “Marges” et regarder la ligne “Net Profit Margin”.
  • Sinon dans l’onglet “Finances” choisir le sous-onglet “Compte de résultat” et choisir les données “Intérim” plutôt que “Annuel” : Diviser la ligne “Net income” par la ligne “Revenue”

Il est possible d’avoir accès à ces infos en ouvrant un compte, sans forcément avoir à mettre de l’argent sur ce compte.

Investir comporte un risque de perte.

Exemples (Note sur 3)

LVMH FY 2022 :

  • Net Profit Margin TTM 18.6%
  • en hausse par rapport à moyenne 5 ans donc 2/3

Conclusion

Les 5 points que nous avons analysés rapidement et simplement avec des exemples concrets sont donc :

  • La solidité financière de l’entreprise
  • La marge brute
  • Le retour sur capitaux propres
  • Le Free Cash Flow
  • La marge nette

Bien entendu, cela ne suffit pas à réaliser une analyse poussée et exhaustive. Cela donne juste une idée de la santé financière de la société.

Il y a pas mal d’autres points dont nous n’avons pas parlé dans cet article. Comme l’importance d’avoir un chiffre d’affaires en croissance et une marge opérationnelle élevée par exemple. Il faudrait également se pencher sur d’autres concepts, comme les ratios de valorisation PER ou PEG, avant de prendre une décision d’investissement.

Investir comporte un risque de perte.

Vous appréciez notre contenu ? Si vous souhaitez ouvrir un compte chez un des courtiers qu’on recommande et qu’on utilise. N’hésitez pas à cliquer sur le bouton « Voir tous les courtiers » pour en savoir plus sur chacun d’eux.

Évaluez cet article !
[Total : 2 Moyenne : 5]

Laisser un commentaire