Investir avec une vision long terme

Les sociétés sur lesquelles nous investissons ont déjà fait leurs preuves et présentent également un fort potentiel de croissance, ce qui permet de pouvoir en conserver les actions pendant plus de 5 ans sereinement.

Lister ses actions à forte conviction

Nous n’achetons que des actions de sociétés solides qui ont déjà fait leurs preuves et qui présentent également un fort potentiel de croissance.

Nous n’essayons pas de trouver et d’investir dans la prochaine startup qui explosera. Ces dernières font souvent miroiter des promesses de gains qu’elles ne réaliseront jamais, et nous ne basons pas nos investissements sur des espoirs. Les actions sur lesquelles nous investissons réalisent déjà du résultat net positif.

Par exemple : AMD, Tesla, Adobe…

Le mieux à faire est de se constituer une liste d’actions dans lesquelles vous avez une forte conviction, de préférence le type d’actions que nous décrivons ci-dessus.

En ayant une vision long terme, vous patienterez jusqu’à ce que l’une d’elle voit son cours de bourse effectuer un repli intéressant.

Quand acheter les actions ?

Lorsqu’une de nos actions à forte conviction est en repli de 10% ou plus, cela nous intéresse particulièrement et nous profitons des soldes pour l’acheter.

Attention toutefois, il ne faut pas chercher à acheter les actions au plus bas sinon vous risqueriez d’attendre indéfiniment et de ne jamais rentrer dans le marché.

De plus, les actions qui baissent de plus de 50% sont rarement les meilleures affaires sur le long terme. En général, les articles remisés à -50% que vous trouvez dans les magasins ne sont pas forcément ceux de la meilleure qualité.

Quand nous achetons des actions, nous n’espérons pas que celles-ci prennent tout de suite 10% en 2 jours. Nous gardons les actions que nous avons achetées sur repli aussi longtemps que possible, plusieurs années de préférence.

Toutefois, dans le cas rare où l’une de nos actions réalise un excès haussier dans un cours laps de temps, par exemple si elle monte de 50% en seulement 1 ou 2 mois après que nous l’ayons achetée, nous pouvons éventuellement décider de prendre des gains en clôturant la position.

Conclusion

Les seules autres fois où nous sommes susceptibles de vendre nos actions, c’est quand la gestion de notre exposition au risque nous l’impose. Nous en parlons dans notre article « Gérer son exposition au risque continuellement ».

Laisser un commentaire