Investir dans des sociétés par affinité ?

Dans notre méthode d’investissement, nous sélectionnons les entreprises que nous ajoutons à notre Watchlist par affinité ou car elles sont plus prometteuses que les autres ?

Dans la vidéo : question du jour à 04:31

Comment choisit-on les actions de notre Watchlist ?

Il y a en effet beaucoup d’entreprises tech, gaming et e-commerce dans notre Watchlist mais il y a également d’autres secteurs qui sont aussi représentés comme les valeurs bancaires avec Blackrock par exemple.

L’idée c’est qu’on ne choisit pas forcément nos actions par rapport au secteur mais en fonction de nos affinités. On sélectionne des sociétés dont on pense qu’elles seront toujours là dans 5-10-20 ans. Surtout, on les choisit dans des milieux qu’on comprend et qu’on connaît (Peter Lynch : “Know what you own and why you own it”). Cela n’enlève pas le fait que nous recherchons des actions qui ont également un fort potentiel de croissance selon nous.

Investir dans des actions à forte conviction

En effet, si tu n’as pas développé de forte conviction dans l’action que tu achètes, à la moindre baisse par exemple de 5 ou 10% tu vas commencer à te poser des questions du type “est ce que j’ai fait le bon choix ?” et à douter de ton investissement. Alors que quand t’es convaincu que c’est une bonne société et que t’as fait tes petites recherches dessus, et bien quand tu vas voir la baisse de 5 ou 10% tu vas te dire “ok j’en reprends plus”.

On voit bien qu’il y a deux états d’esprit bien différent parce que c’est très important la psychologie. En investissant dans des sociétés dans lesquelles tu as de fortes convictions tu vas rester serein, prendre des décisions éclairées, sans être émotif.

C’est vrai que certains peuvent dire que c’est un biais psychologique d’investir que dans ce que tu connais et de ne pas aller chercher ailleurs mais nous on trouve justement que ça apporte de l’apaisement dans tes investissements. Il faut donc choisir entre :
– la recherche de la performance à tout prix qui peut amener à investir dans des sociétés qu’on ne connaît pas et dans lesquelles on aura toujours un doute qui plane.
– la recherche de la sérénité en investissant dans des sociétés pour lesquelles on a développé une forte conviction par des recherches réalisées en amont.

Selon nous, l’apaisement que ça peut apporter surpasse le risque de perte de profitabilité que peut générer le biais.

On trouve également que c’est plus intéressant de créer une liste d’actions et de s’intéresser aux sociétés qu’on a choisies en investissant petit à petit dessus plutôt que d’investir de manière très passive mais ce n’est que notre avis. Peut être que certains ont des raisons tout à fait légitimes d’investir de manière passive dans des ETF, par exemple par manque de temps. On trouve cela dommage car le fait de devoir rechercher des informations sur les sociétés qu’on a dans sa liste pousse à être curieux et permet dans une moindre mesure de développer sa culture générale.

Sélectionner les actions selon certains critères personnels

Par exemple, on aime bien avoir des actions de sociétés dans lesquelles on serait fier de dire qu’on travaille. C’est intéressant d’investir dans ce genre de sociétés parce que tu sais qu’elles vont attirer des talents. On préfère aussi sélectionner des actions avec des marques connues qu’on entend régulièrement, qui vendent des produits dans le monde entier…

On essaye pas vraiment de trouver la petite pépite qui va faire peut-être x10 mais qui n’est pas sûre, ou qui est sur un tout petit marché, etc… On a vu plusieurs fois que même des très grosses sociétés pouvaient tout à fait faire des x10 ou x20. Par exemple dernièrement AMD ou Tesla qui ont fait des x10 en deux ans. Donc il n’y a pas forcément besoin d’aller chercher des petites startups qui ne font pas encore de résultats pour obtenir ce type de performance. C’est quand même mieux de faire x10 avec des sociétés qui sont établies et qui présentent beaucoup moins de risques.

On essaye aussi de trouver des sociétés dans lesquelles le management est ambitieux. Par exemple, quand on va analyser les résultats on va lire les déclarations de CEO, on va même essayer de trouver des interviews de CEO et on va essayer de voir si le CEO à de l’ambition pour sa société ou s’il ne fait que le minimum. Pour cela on regarde un petit peu les mots qu’il emploie, etc…

Après, on sélectionne les sociétés qui font du résultat net positif et où on voit qu’il y a un potentiel de croissance important encore. En ce moment par exemple AMD qui vaut $120 milliards elle a déjà fait un x10 mais elle peut encore tout à fait valoir $300 milliards d’ici un ou deux ans, ce n’est pas impossible.

Conclusion

On peut ajouter qu’investir dans des actions c’est un peu comme commencer une collection. En général, tu collectionnes des choses que tu aimes. Les watchlists d’actions, on pense qu’en fait elles sont personnelles à chacun. Si tu as eu une bonne expérience avec un produit ou un service d’une société par exemple, tu peux commencer par ajouter cette société à ta watchlist. ça se trouve on ne la connaît même pas mais si toi tu as eu une bonne expérience c’est normal que tu ais envie d’en avoir des actions.

C’est un plaisir d’acheter des actions comme on fait en mettant des petits montants au début et en voyant comment tu réagis psychologiquement au fur et à mesure que tu investis de plus en plus. Le fait de mettre un même montant chaque jour, ça nous permet de s’apaiser psychologiquement et d’apprécier investir. C’est très important d’apprécier car du coup tu n’es pas stressé donc tu peux garder tes actions très longtemps et donc te construire un portefeuille en toute sérénité.

Laisser un commentaire